Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Publié le par France'In Déco

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Reconversion des Haras de Strasbourg

Aujourd'hui, dans notre Galerie du dimanche, un peu d'architecture et de design !

Source : Point économique Alsace - reportage de Françoise Hermann

Après deux ans de travaux, les Haras de Strasbourg entament une nouvelle vie grâce au professeur Jacques Marescaux, et c'est un cadre exceptionnel qui accueille aujourd'hui biocluster*, brasserie et hôtel.

* Qu'est ce qu'un biocluster ?

Un biocluster est un groupe géographiquement concentré d'entreprises, d'établissements de formation et de recherche fondamentale, appliquée et clinique, associés du secteur des bio-industries partageant des ressources locales, utilisant des technologies associées, établissant des liens et des alliances et coopérant dans le cadre
de projets complémentaires

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Fondé en 1994, l'Institut de Recherche contre les Cancers de l'Appareil Digestif (IRCAD), réunit au sein des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg des laboratoires de recherche fondamentale pour le traitement des cancers digestifs et des unités de recherche et développement en informatique et robotique. Pour mieux accueillir les quelque 4000 chirurgiens formés chaque année dans son école de chirurgie mini-invasive, et surtout augmenter son attractivité aux des experts internationaux, le Professeur Jacques Marescaux a repris le site des Haras pour y créer une offre de restauration et d'hébergement haut de gamme, associée à un biocluster ouvert aux entreprise issues du domaine médical.

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Brasserie, salon de thé et bar

Ouverte fin octobre, la brasserie des Haras est implantée dans ce qui fut la Grande Ecurie Royale, bâtiment classé par les Monuments Historiques. Un lieu magnifique, qui affiche des proportions hors du commun : 800 m2, une charpente de 13,5 m de hauteur, un escalier majestueux en bois dont les sous-faces en acier patiné s'enroulent sur 6 mètres de hauteur.

Confié au chef étoilé de l'Auberge de l'Ill, Marc Haeberlin, le restaurant de 160 couverts, également ouvert au public, fait office de salon de thé l'après-midi et de bar lounge le soir. La carte, destinée à évoluer au fil des saisons, a été mise en musique avec le directeur d'exploitation, Maxime Muller, le chef de cuisine, François Baur et le chef pâtissier, Auguste Christ. Au menu, des plats classiques de la cuisine française et quelques spécialités traditionnelles d'Alsace.

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

55 chambres design

De l'autre côté de la cour pavée, l'hôtel propriété de Jean-Pascal Scharf, déjà gestionnaire de quatre établissements à Strasbourg (Régent Contades et Petite France, Cour du Corbeau et Grand Hôtel) est dirigé par Médéric Brendel. En cours de classement 4 étoiles, résolument design, l'établissement a été aménagé dans le total respect des lieux (autant dans les anciennes ailes des palefreniers , la petite écurie et le corps de logis qu'au niveau du nouveau bâtiment), mettant à l'honneur le cuir et le bois. Réparties sur trois bâtiments, les 55 chambres ont été décorées par le duo designer-architecte Jouin-Manku. Aux beaux jours, une terrasse installée dans la cour intérieure fait face à celle de la brasserie. Destinée à une clientèle d'affaires, la salle de réunion de 70 places est équipée des dernières technologies.

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Pépinière médicale

Depuis quelques semaines, un biocluster accueille une quinzaine d'entreprises spécialisées dans le transfert de technologies médicales et chirurgicales. Pas de laboratoires, mais des bureaux, répartis sur trois niveaux dans l'ancien manège. les nouveaux Haras : une belle vitrine pour l'Ircad et un véritable pôle économique associant médecine, restauration et hébergement pour Strasbourg.

L'ensemble du projet (plus de 25 M€) a été financé par l'IRCAD, qui loue le site à la Ville de Strasbourg dans le cadre d'un bail emphytéotique de 52 ans.

Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique
Un très bel écrin pour un nouveau pôle économique

Les Haras de Strasbourg

23, rue des Glacières à Strasbourg

Publié dans La Galerie du dimanche

Commenter cet article