Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche

Publié le par Francine Bury

Sarah Lavoine, architecte d'intérieur

Référence dans le domaine de la décoration, Sarah Lavoine crée son agence d’architecture d’intérieur en 2002.

En dix ans, son nom est devenu synonyme de goût parisien, d’esthétique contemporaine et d’artisanat d’excellence.

Sarah Lavoine défend un nouvel art de vivre à la française qui, conjugué à son talent passionné pour la couleur, magnifie les lieux de vie qui lui sont confiés.

Ci-dessous, un article paru dans le magazine Elle Décoration.

Jeu de lignes graphiques sur les murs, matériaux chaleureux et couleurs chicissimes, voilà la recette de la décoratrice Sarah Lavoine pour restructurer une adorable maison du Quartier latin.
Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Plein soleil

Dans la salle à manger, un décor très géométrique. Table et chaises (Julie Prisca). Suspensions en verre soufflé (Atelier Areti). Rideaux “Sauge Panama” (Bruder). Tapis “Soleil” (Kinnasand pour Sarah Lavoine). Vase (Bernardaud).

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
L'entrée en matière

Les dalles de pierre (Marbreries de la Seine) délimitent l’entrée du coin salle à manger en parquet grisé. Les murs sont peints en vert ficus (La Seigneurie) – « Cette couleur est à la fois fraîche et chaleureuse », dit Sarah. La console en fer forgé (Julie Prisca) s’harmonise avec le moucharabieh qui sépare les deux espaces. Lampe (boutique Sarah Lavoine).

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Hélicoïdal

L’escalier situé dans l’entrée est recouvert de la moquette “Escargot black” aux motifs graphiques (Hartley). La rampe en fer forgé a été dessinée par Sarah.

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
L'atout bois

La large bande verte qui court du sol au plafond « encadre » l’espace tout en le structurant en douceur. La bibliothèque en noyer dessinée par Sarah Lavoine réchauffe le coin salon. Table basse, coussins bariolés et tabourets aux couleurs vives (India Mahdavi) donne du peps au décor. Tapis kilim ancien (boutique Sarah Lavoine).

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Blue note

« J’ai choisi une laque bleu brillant “Chèvrefeuille” (Sarah Lavoine) pour réfléchir au maximum la lumière et des crédences en miroir pour agrandir l’espace », explique Sarah. Afin d’obtenir ce résultat, il a fallu recouvrir les meubles de sept couches de laque. Les assiettes (David Lynch pour Bernardaud) sont posées sur le plan de travail en pierre “Saint-François” (Marbreries de la Seine).

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Un nid douillet

La chambre prend le parti de la couleur avec la teinte “Vert Aucuba” (La Seigneurie) qui fait écho à l’habillage en fraké (bois africain). Pour réveiller le côté cocon, la tête et le tour de lit sont habillés du tissu rouge “Ara 25” recouvert d’un plaid en cachemire turquoise (le tout Sarah Lavoine). Lampes (Bernardaud). Moquette en laine (Jacaranda). Photo de Nobuyoshi Araki.

Sarah Lavoine revisite l’esprit Rive gauche
Vert d'eau

Dans cet appartement, les salles de bains sont volontairement sobres et dépouillées. Le meuble de lavabo est en fraké et le plan de toilette en marbre de Carrare. Derrière les miroirs qui vont jusqu’au plafond se cachent les éclairages et les rangements. Robinetterie (Volevatch). Poignée de porte (Bernardaud). Sol en pierre du Zimbabwe.

Publié dans Design

Commenter cet article